La Chaussée des Géants

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. Anonyme dit :

    bonjour a vous deux vous êtes beau sur la photo et merci pour ce jolie reportage cordialement Jean-Jacques 34

  2. Chevalier dit :

    Merci pour c est belles promenades bisous!!!!!!! Vous êtes beau tous deux

  3. Marie dit :

    J’adore ! Tout les deux vous me faites voyager ! Merciiiiiiiiiiiii
    Marie

  4. Anonyme dit :

    Très jolie visite ( même avec peu as de soleil ) . Mais surtout. Merci .Avec vous DEUX pas de politique . Cela fait plaisir de voir DEUX frimousses souriantes . Allez ! Au revoir , à bientot . Hug de l’éternel été .

  5. lionel dit :

    merci pour vos infos et vos conseils super pratiques par contre le lien vers londonderry est mort et j’ai envie de découvrir cette ville quelques conseils?
    Merci d’avance

  6. Lucie dit :

    Bonsoir. Article très intéressant.
    Nous prévoyons l’Irlande cette année. En août… Je vois sur vos photos polaires écharpes bonnet ??? Au mois d’août ! Argh !
    Hâte de découvrir d’autre articles sur l’Irlande.

    • Bonsoir Lucie 🙂
      C’est vrai que je passe toujours les étés avec bonnets et écharpes. Nous partons souvent vers le Nord en Juillet/Août et nous ne dépassons que rarement les 15°C.
      Il faut aussi savoir que ces photos sur la chaussée des géants ont été prises tôt et tard dans la journée (pour éviter d’avoir trop de monde) et à ces heures là il ne fait pas très chaud.
      J’aurais beaucoup aimé rédiger la suite sur l’Irlande mais je manque atrocement de temps… je rentre tout juste de Jersey, Marrakech et n’ai même pas encore eu le temps de faire nos articles de l’été dernier dans les pays scandinaves.
      En tout cas : bon séjour en Irlande, les irlandais sont adorables

  1. 8 février 2017

    […] si on allait plutôt voir la Chaussée des Géants […]

  2. 30 mars 2017

    […] tu veux en savoir plus sur la Giant’s Causeway ***, c’est >> ICI << ou en cliquant sur la photo ci-dessous […]

  3. 10 février 2018

    […] Un des belvédères offre une balade singulière indiquée par un panneau « piedra de la rosa ». Visible depuis la route, cette rose de pierre est une curieuse forme volcanique. Comment fut-elle créée ? La coulée de lave en forme de colonnes qui parcourait le lit du ravin se déplaça lentement sur elle comme une hélice, avant de se refroidir et de lui offrir son aspect actuel de rose. Ces colonnes de basaltes sont assez similaires à celles que l’on retrouve en Irlande du Nord sur la Chaussée des Géants. […]

Répondre à La Route à Deux Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.